Statuaire Bangwa,  région du Grassland, Cameroun

  • par

Les Bangwa habitent une région des Grassland située à l’ouest du plateau qui abrite les Bamun et les Bamiléké.

L’art bangwa, qui reflète la vie sociale organisée autour du roi, est surtout constitué d’une statuaire dont les œuvres majeures sont les sculptures commémoratives des rois et des reines.

Chaque roi faisait exécuter, dès son intronisation, son effigie (lefem) et parfois celle d’une princesse, reine, mère.

En raison de leur statut important, les personnages commémoratifs sont honorés et bien soignés tout en étant logés dans un lieu sûr dans le palais du roi. Cette œuvre a coutoyé  d’autres portraits de générations précédentes, notamment des représentations de chefs, de reines mères, de princesses, de frères titrés et d’épouses préférées. Cette assemblée constituait un symbole concentré du pouvoir dynastique et de la continuité, un enregistrement visuel de l’histoire de la famille qui inspirait la déférence et l’obéissance.

Lors des cérémonies entourant les funérailles d’un chef et l’installation de son successeur, son lefem est exposé publiquement, à nouveau comme moyen de maintenir la continuité sociale et politique et d’encourager la confiance dans la force du pouvoir ancestral royal.

Outre leur rôle dans les cérémonies funéraires et de couronnement, les statues commémoratives Bangwa apparaissent également lors de cérémonies annuelles en l’honneur des ancêtres royaux  dans des sites naturels d’une importance spirituelle, tels que des cascades spectaculaires ou des sommets de montagne.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *