Statuette Féminine Ovimbundu, Angola

700

Statuette féminine debout  sur un socle qui a du être circulaire mais très érodé par les xylophages. Le buste allongé présente un abdomen légèrement arrondi et la poitrine haute et menue. Le sexe est bien marqué avec des scarifications au bas ventre. Les genoux légèrement pliés, les fesses saillantes, les bras encadrant le torse, les avant-bras repliés les mains sous la poitrine. Un visage aux traits finement modelés en forme de cœur, les yeux éclairés de perles blanches sous de belles arcades sourcilières en arc de cercle. Les oreilles sont finement sculptées. La coiffe, magnifique, est formée de trois tresses, qui se rejoignent en retombant entre les épaules. Fentes d’âge sur le buste et de chaque côté du visage. Très belle patine profonde, nuancée, caramel e brune, rehaussée de brun sur la coiffe et les sourcils. On a très peu d’informations sur ces figures. On sait qu’elles étaient ointes d’huile de palme et on suggère qu’elles auraient eu un usage religieux. Certains pensent qu’elles jouaient un rôle dans des rituels divinatoires, d’autres dans les rites de puberté des jeunes filles.

Provenance
Ex collection Eric Stoecklin– Galerie Stoecklin – Montpellier
Collection Eve Begalli

  • Dimensions: H 31,5 cm
  • Epoque: Début du XXème siècle
  • Ethnie: Ovimbundu
  • Matériaux: Bois, perles
  • Pays: Angola
Catégorie :
Partager