bamana 10 zoom

Hover

bamana 1 zoom

Hover

bamana 2 zoom

Hover

bamana 3 zoom

Hover

bamana 4 zoom

Hover

bamana 5 zoom

Hover

bamana 6 zoom

Hover

bamana 7 zoom

Hover

bamana 8 zoom

Hover

bamana 9 zoom

Hover

bamana 10 zoom

Hover

bamana 11 zoom

Hover

bamana 13 zoom

Hover

bamana 14 zoom

Hover

bamana 15 zoom

Hover

bamana 16 zoom

Hover

bamana 17 zoom

Hover

bamana 18 zoom

Hover

bamana 19 zoom

Hover

bamana 20 zoom

Hover

bamana 21 zoom

Hover

bamana 22 zoom

Hover

bamana 23 zoom

Hover

bamana 24 zoom

Hover

bamana 25 zoom

Hover

bamana 26 zoom

Hover

bamana 27 zoom

Hover

bamana 28 zoom

Hover

bamana 29 zoom

Hover

bamana 30 zoom

Hover

bamana 31 zoom

Hover

bamana 32 zoom

Hover

bamana 33 zoom

Hover

bamana 34 zoom

Hover

bamana 35 zoom

Hover

bamana 10
bamana 1
bamana 2
bamana 3
bamana 4
bamana 5
bamana 6
bamana 7
bamana 8
bamana 9
bamana 10
bamana 11
bamana 13
bamana 14
bamana 15
bamana 16
bamana 17
bamana 18
bamana 19
bamana 20
bamana 21
bamana 22
bamana 23
bamana 24
bamana 25
bamana 26
bamana 27
bamana 28
bamana 29
bamana 30
bamana 31
bamana 32
bamana 33
bamana 34
bamana 35
Full Screen

Statue Bamana Maternité Jumeaux, Mali

1 500

Grande statue d’une mère assise sur un tabouret, allaitant deux enfants assis sur ses genoux sous une ample poitrine. La forme est solide, compacte, évocatrice de stabilité et équilibre.
Les notions de beauté Bamana sont évoquées dans cette figure de mère. La figure fait partie d’un corpus de grandes sculptures relativement naturalistes dont les volumes arrondis et la variété des gestes s’écartent des formes angulaires et des postures raides caractéristiques de nombreux autres types de sculptures Bamana.
Sculpture taillée en coupes franches, le buste s’élargit en des épaules puissantes. La sculpture est doté d’une généreuse poitrine conique, arbore une haute coiffure en forme de casque, trois nattes qui descendent sur les épaules et dans le dos. Le visage serein aux paupières baissées, le long nez fin et la petite bouche, s’inscrit dans une forme de cœur. Elle maintient ses enfant de part e d’autre d’un nombril saillant, les bras sont ornés de bracelets sculptés et les belles oreilles sont percées de trous qui dans le temps ont perdus leur bijoux. Les traces d’outil régulières font jouer la lumière sur la patine sombre, quelques incisions détaillant ça et là cette oeuvre aux lignes pures.
La belle patine grasse, brune nuancée témoigne d’une grande ancienneté et de l’importance de cette œuvre qui avait pour but premier de valoriser la fonction sociale du Dyo et du Gwan lors des représentations rituelles annuelles dans lesquelles cette belle statue était utilisée.

Provenance
Collectée in situ en 1950 par Gabriel Sala
Ex Collection Musée Safari, ca. 1980 Montverdun
Ex Collection Marc Cohen, Saint-Raphaël, acquise en 2011
Collection Eve Begalli, Grenoble, acquise en 2015

  • Dimensions: H 79cm
  • Epoque: Début du XXème siècle
  • Ethnie: Bamana
  • Matériaux: Bois
  • Pays: Mali
Partager