Masque Dogon Gomintogo, Mali

600

Masque de chasseur zoomorphe Gomintogo. Comme tous les masques Dogon, la plupart animaliers – il a été créé pour lutter contre la colère du nyama des animaux tués par les chasseurs.  Ces masques sont confectionnés par les danseurs membres de la société des masques, l’Awa en pays Dogon. Le chef de l’Awa est le maître du langage de la brousse. Le mot « Awa » désigne le masque et par extension, le costume de fibres et les danseurs eux-mêmes. Selon le mythe, le masque Gomintogo est à l’origine de tous les masques. Un cultivateur ayant tué un cervidé qui détruisait son champ installa son massacre sur son autel de chasse afin de se protéger de l’esprit errant de l’animal. Malgré cela son fils tomba malade. Les devins conseillèrent alors de tailler un masque afin d’y fixer l’esprit de l’animal et de lui offrir un sacrifice.
Le masque est surmonté d’une grande crête de forme concave, en arrière-plan on retrouve deux grandes oreilles érigées verticalement, elles indiquent la haute puissance de la capacité auditive du porteur du masque et de son attitude en extrême vigilance. Les yeux sont creusés dans toute l’épaisseur du masque et prennent la forme d’un triangle au sommet dirigé vers le bas. La bouche est en-haut relief de forme cylindrique. Bois clair et léger, patiné par le temps et l’usage, rehaussé de pigments roses et bleus sur la crête, et d’une patine noire sur le masque.

Provenance
Ex collection Galerie Cisse, Ouagadougou (Burkina Faso) – 2002.
African Art Gallery, Buchen (Deutschland)
Collection Eve Begalli, Grenoble (France) – 2017

  • Dimensions: H 53cm
  • Epoque: circa 1950
  • Ethnie: Dogon
  • Matériaux: Bois
  • Pays: Mali
Catégorie :
Partager